En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies [ou traceurs] destinés à mesurer son audience.

Accueillir et intégrer un apprenti dans son entreprise

Mis à jour le 25/09/2018

Transmettre son métier, former un jeune qui sera peut être un futur collègue, préparer les compétences de demain…l’agriculture a besoin de futurs professionnels. Contribuer à la formation au métier nécessite un engagement du chef d’entreprise, du temps à lui consacrer, un encadrement pour le préserver des atteintes à sa santé et l’imprégner des habitudes de travail en sécurité.

L’accueil, un moment privilégié

Pour l'employeur :
- Véhiculer l’image de l’entreprise,
- Gagner du temps,
- Diminuer le risque d’accident du travail et de maladie professionnelle,
- Améliorer la disponibilité mentale de l’apprenti  et donc la qualité de son travail,
- Mobiliser et motiver,
- Créer une relation de confiance pour donner  l’envie d’apprendre et de travailler.
 
Pour l'apprenti :
C’est une transition entre l’école et le monde du travail, entre la théorie et la pratique... une période délicate
Être accompagné :
- Rassure, donne des repères,
- Permet d’acquérir plus rapidement la culture de l’entreprise,
- Donne du sens et une finalité au travail, permet de mieux le comprendre,
- Réduit le risque d’accident du travail et de maladie professionnelle.
 


Avant l’arrivée du jeune :

  • Lui faire parvenir des informations sur l’accès à l’entreprise et la personne qui va l’accueillir,
  • Préparer son poste de travail, les outils et les éventuels équipements de protection individuelle,
  • Le personnel doit être au courant de son arrivée, 
  • Présenter le document unique d’évaluation des risques professionnels, sa fiche de poste...
Vous pouvez contacter un conseiller en Prévention des Risques Professionnels de votre MSA pour vous accompagner dans sa réalisation : 05 46 97 50 75 (pour le site 17) ou 05 45 97 80 64 (pour le site 16) .
 
Solliciter une visite de santé au travail auprès de l’ASTA des Charentes au 05 46 97 51 04
--> l’apprenti doit réaliser la visite médicale durant son temps de présence sur l’exploitation.
Mineurs de plus de 15 ans, des travaux interdits et des travaux réglementés :
une dérogation aux travaux réglementés "travaux et machines dangereuses" pour les apprentis
de plus de 15 ans et moins de 18 ans est OBLIGATOIRE. La dérogation est désormais attachée à l'entreprise, pour une durée de 3 ans.

Retrouvez les éléments ici.

Réussir l'accueil d'un apprenti

Un bon accueil
=
Gage de réussite,
Donner le goût du métier,
Poursuite du métier,
Un gain pour l'entreprise, la profession