Recruter et fidéliser les salariés en viticulture

Mis à jour le 11/05/2020

La MSA des Charentes a initié en 2017 une réflexion sur les difficultés de recrutement et sur la fidélisation des salariés en viticulture. La thématique s’inscrit pleinement dans la démarche DEFI cognac

En quoi consiste ce projet

Face aux difficultés de recrutement de la filière cognac, la DIRECCTE mobilise en 2015 un certain nombre de partenaires pour réaliser un diagnostic. Les conclusions des différentes études conduisent à la mise en place d’une démarche de Gestion Territoriale des Emplois et des Compétences. DEFI cognac est née. Elle a pour but de répondre aux difficultés de gestion des ressources humaines pour l’ensemble de la filière : viticulture bien entendu, mais aussi production, négoce, emballage, tonnellerie…
Trois axes de travail sont définis : adapter les formations, encourager le recrutement, sécuriser l’emploi et soutenir les démarches d’amélioration des conditions de travail.


De nombreuses actions concrètes ont vu le jour. Pour n’en citer que quelques-unes :
  • Une « boite à outils de recrutement » accompagne de manière concrète des employeurs en les aidant à mener des entretiens et à sécuriser leurs embauches. Pour consulter et télécharger le document : cliquer ici
  • Une exposition itinérante fait connaître et valorise les différentes activités professionnelles liées au Cognac.
  • Des fiches métiers sont réalisées et intégrées dans le magazine UgniC en 2016 et 2017.
  • Une opération de promotion menée avec 3 groupements d’employeurs des deux Charentes pour faire connaître et développer l’emploi partagé, particulièrement adapté aux besoins de la filière, a permis de toucher plus de 1000 entreprises. Près de 80 nouvelles entreprises ont ainsi adhéré aux groupements d’employeurs pour 145 emplois générés.

La MSA intègre la démarche DEFI cognac en 2017, notamment pour partager les travaux qu’elle avait entrepris sur les difficultés de recrutement et la fidélisation des salariés en poste. En effet cette problématique concerne la quasi-totalité des viticulteurs de Charente et Charente-Maritime, que ce soit pour recruter des saisonniers comme des salariés à temps plein, et faire en sorte qu’ils restent sur les exploitations.
            

Conscient de cet état de fait, le Comité d’Agence Ouest Charente de la MSA des Charentes et le Service Prévention des Risques Professionnels vont solliciter l’ARACT, Agence Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail, pour mener une enquête terrain (financée par DEFI cognac) pour explorer ce qui est mis en place sur des exploitations viticoles arrivant à recruter et fidéliser plus facilement leurs salariés.
La restitution des résultats de cette enquête est présentée aux professionnels le 24 avril 2018. Elle constituera un point de départ pour ouvrir les échanges sur les pratiques recensées, en partant du postulat que le partage des expériences et la mise en commun des réflexions permet d’aller de l’avant.
Pour consulter les résultats de cette enquête : cliquer ici


A l’issue de cette matinée de restitution, cinq groupes de travail sont constitués autour des éléments facilitant le recrutement et la fidélisation :
  • Le recrutement,
  • Les outils favorisant l’accueil,
  • Les EPI et tenues de travail,
  • Rémunérations, compléments de salaire et autres avantages,
  • Les améliorations des conditions de travail​.