Les améliorations des conditions de travail

Mis à jour le 16/05/2019

Cette thématique recense les initiatives et expériences développées par les viticulteurs pour accueillir leurs salariés quotidiennement sur les exploitations et améliorer leurs conditions de travail.

Partage d'initiatives et expériences

Dans les locaux de l’entreprise

  • Mise à disposition d’un local chauffé permettant une prise de repas au chaud, 
  • Présence d’un lieu de séchage pour les vêtements de pluie et les bottes,
  • Mise à disposition de vestiaires, WC et sanitaires (local fixe, Algeco, mobil home…),
  • Présence de machine à laver pour les vêtements en contact avec les produits phytosanitaires,
  • Possibilité de se doucher sur place,
  • Possibilité de mise à disposition de véhicule d’entreprise pour aller dans les vignes,

Dans les vignes

  • Mécanisation de tâches réputées physiques ou dangereuses (plantation vignes, tirage des bois, épamprage, relevage, arrachage, détartrage…),
  • Mise à disposition d’outils d’aides à l’effort : écarteurs, pince Gripple, matériel de levage…
  • Pré taillage des vignes pour diminuer la pénibilité du tirage,
  • Lattes détaillées pour faciliter le tirage des bois,
  • Etablissement des vignes à bonne hauteur de travail,
  • Présence d’un sol enherbé qui facilite le déplacement,
  • Implication des salariés pour l’organisation des travaux manuels dans les vignes,
  • Ajustement de la rémunération et de l’organisation du travail en fonction de l’état des vignes (vignes grêlées…),
  • Tracteurs confortables à disposition,
  • Mise en place de relai  pour limiter l’amplitude horaire journalière (vendanges…),
  • Fourgon aménagé à disposition dans les vignes,

Pour les vêtements et EPI

  • Fourniture de vêtements de travail chauds,
  • Chaque salarié choisit ses vêtements de pluie,
  • Le salarié a les mêmes équipements que son employeur,
  • Possibilité de nettoyer grossièrement les vêtements de pluie et de les faire sêcher sur le lieu de travail,
  • 2 vêtements de pluie à disposition de chaque salarié (un le matin et un l’après-midi),

Pour l’organisation du travail

  • Associer les salariés lors de l’achat de matériel (participation aux essais…)
  • Adapter les travaux et le rythme pour les personnes découvrant le métier,
  • Prise en compte du nouveau embauché dans l’organisation des travaux (compétence, aptitude, expérience,…),
  • Favoriser l’alternance des travaux,
  • Anticipation des grosses campagnes de travaux : renfort de l’équipe si nécessaire, accueil, rappel consignes, démarrage progressif,
  • Adaptation de l’organisation du travail suivant les conditions climatiques (températures extrêmes)
  • Horaires de travail adaptables par rapport aux situations familiales, 
  • « Les salariés ne sont jamais seuls pour les travaux manuels » - Entraide favorisée dans les équipes,
  • Présence des exploitants dans les équipes pour les gros chantiers,
  • Boissons et repas fournis pour les travaux occasionnant des horaires décalés,
  • Accueil café le matin et échange sur le travail,
  • Repas en commun en fin de travaux,

Donner du sens au travail

  • Expliquer le travail et l’intérêt du bon geste pour la plante et pour se préserver,
  • Responsabilisation de certains salariés sur certaines tâches,
  • Visite de maisons de négoce avec qui travaille l’entreprise,
  • Visite de salon technique ou participation aux journées techniques en entreprise,
  • Présentation des possibilités de formation aux salariés,
  • Formations techniques qualifiante proposées aux salariés (distillation, conduite pulvérisateur confiné, MAV, CACES…),
  • Mise en place de rémunérations complémentaires (voir doc),
  • Bilan de fin de saison de travaux et mise en place d’améliorations jugées nécessaires,
  • Prendre du temps et préparer l’entretien annuel  individuel,
  • Proposer des perspectives au salarié,
  • L’exploitant est présent sur le chantier, ce qui permet une reconnaissance du travail accompli, 
  • Valorisation des compétences complémentaires  des salariés (mécanique, informatique, commerce, travaux d’entretien bâtiments ou espaces verts…),
  • L’employeur respecte les mêmes règles qu’il impose à ses salariés,
  • Proposition de renouvellement de contrats de saisonniers pour la saison à venir ou pour d’autres travaux,
  • Entente avec d’autres agriculteurs ou groupements d’employeurs pour proposer un travail sur l’année aux saisonniers,  
  • Les saisonniers sont intégrés complètement à l’équipe en place,

Les améliorations des conditions de travail en vidéo

Chargement en cours...