Anticiper et organiser les travaux manuels dans les vignes

Mis à jour le 27/11/2019

La MSA des Charentes est intervenue au lycée agricole Le Renaudin pour diffuser des messages de prévention pour réduire les douleurs liés aux travaux manuels viticoles.

La prévention des Troubles Musculo-Squelettiques : sensibiliser les jeunes aux bonnes pratiques

Dans un contexte compliqué où les entreprises viticoles peinent à recruter et fidéliser leurs salariés, « préserver » ces derniers en diffusant des bonnes pratiques pour l’organisation des travaux manuels dans les vignes est un enjeu majeur.
En effet, les chiffres sont clairs : un tiers des maladies professionnelles reconnues en MSA des Charentes relève de la viticulture et plus de 90% sont des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS). Les conséquences peuvent être importantes pour la victime puisque cela peut conduire à des restrictions d’aptitude au poste et donc aller jusqu’à une perte d’emploi, une reconversion professionnelle et un handicap avec des répercussions dans les gestes du quotidien. Pour l’entreprise, l’absentéisme lié à ces douleurs articulaires désorganise l’activité et peut être couteuse.

Former les jeunes le plus tôt possible

Le service Prévention des Risques Professionnels de la MSA des Charentes organise, régulièrement, des journées « techniques » associant les établissements d’enseignement agricoles du territoire, afin de donner les bonnes pratiques, en amont, aux futurs professionnels.
Ainsi, le 12 novembre dernier, 70 élèves du lycée Renaudin et apprentis du CFAA en filière viticole ont été sensibilisés en participants à 4 ateliers thématiques illustrant des exemples de mesures de prévention :
- Impact du mode d’établissement de la vigne sur la sollicitation physique du tailleur animé par Bruno Farthouat, Conseiller en prévention à la MSA des Charentes,
- Initiation à des exercices d’étirements et de respiration présentée par Catherine Bayard, coach Bien-être. Par ailleurs, une vidéo illustrant des gestes simples est disponible sur : charentes.msa.fr rubrique Santé Sécurité au Travail.
- Présentation d’équipements d’aide à la réalisation des travaux manuels (EPI, tenue de travail et équipement d’aide à la posture).
- Présentation de matériels de taille et d’attachage par différents fournisseurs : quels sont les critères de choix et d’entretien pour disposer d’un outil adapté et fonctionnel.
 
Les causes des TMS sont multiples : sollicitation physique, facteurs organisationnels, psychiques et individuels. Les mesures de prévention peuvent être variées : alternance des tâches, adaptation du vignoble, mécanisation, choix et entretien du matériel, équipements pour se protéger des intempéries, etc. et, surtout, redonner du sens au travail.

Un chariot de taille pour ménager son dos

En parallèle, les élèves ont pu tester un chariot électrique de taille. Cet engin innovant permet à son utilisateur de se déplacer et travailler la vigne à bonne hauteur et perpendiculairement au rang (travaux de taille) ou face au rang (travaux d’épamprage), en préservant son dos, notamment. Le chariot est équipé d’une cabine qui permet de se protéger du vent et de la pluie. Financer par la MSA des Charentes, il est à disposition des élèves et apprentis présents sur le lycée, ainsi qu’aux viticulteurs du secteur qui souhaiteraient le tester. Pour en savoir plus, contacter Angélique Pierre, Conseillère en Prévention à la MSA des Charentes au 06 09 61 71 28.
Contact
Si vous souhaitez une intervention spécifique dans votre entreprise afin de définir les pistes d'amélioration les plus adaptées, n'hésitez pas à solliciter les Conseillers Prévention référents en viticulture de votre département :
  • Angélique PIERRE en Charente-Maritime : 06.09.61.71.28,
  • Bruno FARTHOUAT en Charente 06.26.02.63.35.

A télécharger

Une étude sur l'impact de l’établissement des vignes et de l’organisation du travail sur la santé des viticulteurs lors des travaux de taille
et de tirage des bois a été réalisée par le service Prévention de la MSA des Charentet l'ARACT. Pour la consulter : Cliquer ici