Les résultats de l'étude menée par l'ARACT

Mis à jour le 15/05/2019

Arnaud Barillet de l’ARACT (Agence Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail), a mené une enquête auprès de 10 entreprises viticoles sélectionnées, car elles avaient mis en place des actions pour fidéliser leurs salariés.
Exploitants et salariés ont été questionnés. L’objectif était de capitaliser les expériences positives et les pratiques intéressantes, afin de les partager largement au sein de la filière.

En savoir plus

Les conditions de travail

En matière de conditions d’accueil sur l’exploitation, la mise à disposition d’un local chauffé avec des armoires individuelles, la possibilité de se changer, de faire sécher des vêtements humides sont autant d’initiatives appréciées des salariés.
Même si les équipements ne sont pas luxueux, ce sont les intentions et les efforts de l’exploitant pour proposer de meilleures conditions de travail qui semblent porter leurs fruits auprès des salariés. Par ailleurs, d'autres initiatives sont soulignées comme :
  • la souplesse des horaires de travail,
  • une prise de poste progressive pour les salariés ayant été durablement éloignés de l’emploi.

Le management

En matière de management, la formation participe activement et sans conteste à la fidélisation des salariés. Ainsi, former des chefs d’équipe et des chefs d’entreprise au management des salariés, ou encore s’appuyer sur les entretiens individuels, permet d’anticiper ou de prévenir les risques de conflit et de rupture.

Autres initiatives

D’autres initiatives ont été mises en avant : certains employeurs font, par exemple, visiter des maisons de Cognac à leurs salariés, afin qu’ils aient une vision plus large et plus globale de la filière dans son ensemble.

En synthèse, l’ARACT identifie trois aspects qui semblent présents surtout chez les exploitants ne rencontrant pas de difficultés particulières dans le recrutement et la fidélisation :
  • une intention constante d’améliorer les conditions collectives de travail,
  • une intention de montrer la diversité de la filière,
  • une intention de prendre en compte des situations individuelles (garde d’enfant par exemple) en rappelant cependant que l’entreprise n’est pas en mesure de tout mettre en oeuvre.

A télécharger

Télécharger la synthèse de l'étude menée par l'ARACT