Les activités des entreprises du paysage

Mis à jour le 16/12/2020

Comme de nombreuses filières, la filière Jardins Espaces Verts présente un éventail très diversifié de risques d’accidents du travail potentiels.

Description des activités des entreprises du paysage

Comme de nombreuses filières, la filière Jardins Espaces Verts présente un éventail très diversifié de risques d’accidents du travail potentiels.
Un salarié d’une entreprise du paysage peut ainsi travailler dans une même journée sur plusieurs chantiers d’entretien et/ou de création, le conduisant à réaliser une grande diversité de tâches, dans diverses situations et différents environnements de travail (intégrant des compétences et des savoir-faire spécifiques)

Un secteur à risques

Nombreuses situations de travail exposent les travailleurs à des risques liés :
  • aux bruits,
  • aux vibrations,
  • aux manutentions manuelles de charges,
  • aux postures pénibles,
  • aux gestes répétitifs, etc.
L’exposition à ces risques peuvent-être en instantanée, mais aussi sur le long terme, via la totalité des effets cumulés reçues au cours de la journée de travail.
Les tâches de tonte de pelouses, de débroussaillage, ou encore de taille, nécessitent l’utilisation d’équipements motorisés et des outils bruyants et vibrants. Le travail en extérieur conduit les professionnels à être exposés aux ultraviolets, aux intempéries, au froid ou à la chaleur et à l’humidité, à la circulation routière…

Les bonnes pratiques

Si l’on prend le temps de bien organiser son chantier, le travail s’en trouve facilité et surtout sécurisé, et ce quelle que soit la nature de celui-ci ou sa durée.
Une visite préalable du chantier est donc indispensable car elle permet d’évaluer les risques.
Les informations recueillies lors de cette visite sont transmises au chef du chantier et vont lui permettre d’anticiper les risques, les points faibles et ainsi de prévoir, matériel, équipements de protections, signalisation et le personnel adapté (compétences et habilitations nécessaires)…

 
 
Il ne faut jamais regretter le temps qui a été nécessaire
pour bien faire ce qu’on a fait.

Joseph Joubert (1754 -1874 Recueil de pensées)