Etude ergonomique en viticulture à l'occasion des relevages

Mis à jour le 23/06/2021

Étude menée par les Conseillers en Prévention de la MSA des Charentes, en partenariat avec la Chambre d'Agriculture, sur la sollicitation biomécanique au cours des travaux de relevage

Objectifs de l'étude

  • Pour les exploitations identifiées par la MSA des Charentes, qui se différencient du point de vue de l’activité de relevage (releveurs, écarteurs, mécanisation, nombre de passages), il s’agit d’analyser les différentes façons de réaliser les tâches de relevage et d’identifier les effets en termes de santé et de performance.
  • Élaborer, pour les conseillers en prévention de la MSA, des arguments précis (données chiffrées / sollicitations articulaires / % parties du corps sollicitées, …) pour leur permettre d’accompagner les viticulteurs et les conseiller notamment dans leurs choix techniques et organisationnels.
  • Produire des données à intégrer dans un guide méthodologique à l’attention des viticulteurs.

Méthodologie et démarche 

Pour ce faire, le service SST de la MSA des Charentes a souhaité pouvoir se faire accompagner dans l’analyse comparative de la sollicitation des releveurs selon plusieurs facteurs de variabilité technique et organisationnel (une seule paire de fils ou deux paires de fils releveurs, déplacement dans un sol travaillé ou non, dispositif de suspension des fils ou non, etc).
Pour ce faire, différentes mesures avec des capteurs ont été effecutées telles que :
  • Fréquence du rythme cardiaque,
  • Force physique nécessaire (membres supérieurs),
  • Posture du dos et des membres supérieurs,
couplées à des enregistrements vidéo de l’activité.
Il a donc été défini une situation de référence jugée la moins favorable en base de comparaison.
Le service prévention a été accompagné sur la définition des modalités de l’étude, sur la réalisation des mesures et sur l’interprétation des données collectées.

Période : mi-mai à début juillet 2021 en fonction de la précocité de développement de la vigne (sur 3 à 4 semaines) sur les territoires de Charente et Charente-Maritime.

Identification des paramètres mesurés pour mettre en évidence l’impact sur la sollicitation physique

  • Distance parcourue
  • Contraintes articulaires au niveau des chevilles
  • Coût cardiaque relatif