Actu' Prévention - novembre 2020

Mis à jour le 10/11/2020

La période hivernale arrive et la saison de taille va bientôt commencer. Afin de préparer au mieux cette nouvelle campagne, le service prévention de la MSA des Charentes vous propose de piocher quelques informations ou conseils techniques à travers le lancement de la 1ère édition de sa News Letter prévention dédiée à l’activité viticole.

Quels sont les dangers associés aux travaux manuels d’hiver ?

                       


Les dangers et difficultés auxquels tailleurs et tireurs de bois peuvent être confrontés sont :
  • coupures et plaies aux mains liées à l’utilisation des sécateurs,
  • traumatisme de l’œil suite au contact avec une latte,
  • chute de plain-pied dans la vigne liée à la présence de fils d’amarre, au terrain accidenté (pierres, trous de sanglier, etc)
  • douleurs ou déchirure musculaire aux membres supérieurs et au dos liées aux gestes répétitifs, au maintien prolongé de l’outil, aux postures contraignantes et aux efforts physiques (tirage des bois)
  • douleurs des membres inférieurs liés aux déplacements à pied plus ou moins facilités par la nature du sol (pente, enherbement, travail du sol, etc). 
  • exposition aux aléas climatiques (intempéries, froid, vent).                     

Des chiffres significatifs

On recense, sur 2 nos départements :
  • 71 accidents du travail en Charente Maritime et 116 en Charente durant les travaux manuels dans les vignes (d’octobre 2019 à juillet 2020), soit près de la moitié des accidents annuels sur le secteur viticole.
  • 4 accidents du trajet en Charente et 6 en Charente-Maritime,
  • 30 à 40 maladies professionnelles déclarées parmi la population viticole en lien avec les travaux manuels dans les vignes.

L’activité de taille et tirage de bois a représenté 60 % de ces accidents avec, majoritairement, des coupures, des contacts « latte - visage/œil », des chutes de plain-pied et des douleurs articulaires. 

Les travaux d'entretien et mise en place du palissage ont représenté 20 % de ces accidents et sont principalement des heurts liés à la manipulation de piquets ou à la proximité de piéton avec des engins, des chutes de plain-pied et des douleurs articulaires.
 
On retrouve ensuite les travaux d'épamprage et relevage (8% de ces accidents) et l’entretien des jeunes vignes (8% de ces accidents) avec des chutes de plain-pied et des douleurs articulaires.

Consulter la vidéo

Chargement en cours...

A consulter

Etude « Impact de la conduite du vignoble au cours des travaux de taille et de tirage des bois sur la gestuelle des viticulteurs » ARACT

Agir pour réduire les TMS

Recruter et fidéliser les salariés en viticulture

Contacts

Vos Conseillers en prévention :

En Charente : Bruno Farthouat
En Charente-Maritime : Angélique Pierre
pierre.angelique@charentes.msa.f
06 09 61 71 28